Sauver les Emplois Canadiens.
Changer le Projet de loi C-69.

 
imgcapp.jpg

Les emplois canadiens sont en danger.

Les ressources naturelles du Canada sont depuis longtemps l’épine dorsale de notre prospérité. Alors que nous devrions mettre en œuvre des projets liés aux ressources naturelles, le gouvernement fédéral crée une plus grande incertitude pour ceux qui veulent créer des emplois au Canada.

Plus tôt cette année, le gouvernement fédéral a présenté le projet de loi C-69 dans le but d’imposer de nouvelles mesures d’évaluation environnementale pour le secteur des ressources au Canada. Malgré qu’il soit bien intentionné, le projet de loi ajoute encore plus de bureaucratie, des coûts plus élevés et des délais plus longs pour l’approbation des projets relatifs aux ressources naturelles, ce qui signifie que le Canada disposera d’un environnement réglementaire incertain qui poussera les investisseurs et les emplois hors du pays.

Le projet de loi C-69 est sur le point de devenir la loi, à moins que nous puissions convaincre le Sénat du Canada de changer les choses. Aidez-nous à sauver les emplois canadiens.

grey-01.png
 

Pourquoi le Sénat doit-il changer le projet de loi C-69

 
 
icons-01.png

Le projet de loi C-69 met en péril la prospérité économique du Canada.

Si le projet de loi C-69 est adopté, l'Office national de l'énergie sera remplacé par un nouvel organisme chargé d'évaluer les projets d’énergie. Le projet de loi n’offre aucune date précise pour les étapes importantes liées à l’examen d’un projet et introduit davantage de formalités administratives qui retarderont l’approbation des projets. Cela aura un impact négatif sur l’économie canadienne et affaiblira la capacité du Canada à fournir des produits sur les marchés mondiaux. 

Les grands projets n’auront tout simplement pas lieu au Canada et les Canadiens en paieront le prix en emplois et en opportunités perdus.

 

 
icons-02.png

Le projet de loi C-69 est un projet de loi imparfait :

  • Il ajoute encore plus de bureaucratie, des coûts plus élevés et des délais plus longs pour l'approbation des projets.

  • N’encourage pas d’investissement dans les ressources naturelles du Canada. La nouvelle agence n'a pas pour objectif d'évaluer la création d'emplois, les investissements ou la croissance des économies provinciales.

  • Ne donne pas la priorité aux emplois aux Canadiens.

  • Permets au ministre de l'Environnement d'ARRÊTER toute évaluation, ce qui pourrait entraîner des retards importants. Le gouvernement est même autorisé à ignorer les limites de délais.

  • Entrave les possibilités pour les peuples autochtones de faire progresser le développement économique de leurs communautés en permettant à tout groupe ou toute personne de décider si un projet peut être mis en œuvre.

  • À été envoyé uniquement au Comité de l'environnement et du développement durable au lieu du Comité des ressources naturelles, du Comité des transports, du Comité du commerce international ou même du Comité des finances. Le projet de loi C-69 concerne tous les domaines, mais n'a pas été examiné par les comités appropriés de la Chambre des communes.

 
 

Ce que vous pouvez faire

Le projet de loi C-69 est en cours de discussion. Vous joindre à notre coalition est la chose la plus importante que vous puissiez faire pour assurer la prospérité de notre pays.

 
 

Joignez-vous à notre coalition

Joignez-vous à notre coalition dès aujourd’hui pour dire au Sénat qu’il est temps de changer le projet de loi C-69.

Grâce à notre coalition, nous vous tiendrons au courant des progrès du projet de loi et nous découvrirons quels sénateurs appuient notre cause. Soutenez d'innombrables Canadiens qui croient que ce projet de loi nuira à notre économie et à notre prospérité.

 
 

Communiquez avec un sénateur directement

Nous avons besoin de Canadiens des quatre coins du pays pour communiquer avec les sénateurs et les représentants élus pour leur demander de changer le projet de loi C-69 avant qu'il ne soit adopté.

Avec le Sénat qui va bientôt discuter du projet de loi, nous devons veiller à ce que les sénateurs aient entendu  votre point de vue  directement.

 
 

Faites entendre votre voix sur les médias sociaux

Twitter, Facebook et Instagram sont les moyens les plus simples de faire entendre votre voix par votre famille, vos amis et les membres de votre communauté. Dites à vos amis que vous êtes en faveur de la protection des emplois au Canada et ainsi afin d’assurer notre prospérité future!

 
 

Les Nouvelles